Official Website

Friday Fishday

2002 (1h05)

C’est l’histoire de Jan Bucquoy, qui essaye de financer et de réaliser un film sur un garçon de Harelbeke qui ne sait faire l’amour qu’avec une femme qui sent le poisson, il ouvre donc une poissonnerie à Oostende.

Projection en dialecte ostendais, doublé en direct, au micro, par le réalisateur.

Le film est une remise en question du rapport du cinéma et du spectateur passif. C’est la genèse d’un film fou ou le scénario tour à tour se structure et se délie sous la pression financière et morale des producteurs. La misère sexuelle du cinéaste lui-même n’est évidemment pas en reste.

Next Post

Previous Post

© 2018 Jan Bucquoy

Par Linéale