Official Website

Chroniques de fin de siècle

La Belgique s’est divisée en trois régions : – la Flandre opte pour un régime fort et autoritaire sous la bannière de la « Volksune », parti national libéral – Bruxelles et sa région devient une zone de libre échange et de paradis fiscal – la Wallonie se choisit une démocratie populaire. Gérard Mordant, ancien terroriste, devient chef de cabinet du ministre de l’intérieur de la Wallonie. Il a une aventure avec Marie France d’Ornano la filel de l’ambassadeur de France. Aprés leur nuit d’amour il décide de la ramener en France par les chemins des contrebandiers. Sur la route la fille est kidnappée avec Gérard par le groupe des Autonomes. Elle sera rendu à son pére suite à la destruction de la tour Eiffel. En représaille liège, la capitale wallone, est détruire par l’aviation française. La jeune fille fille dénonce Gérard comme le chef des Autonomes et seul et unique responsable de ce qui s’est passé, elle donne la planque du groupe qui est chassé par l’armée. L’armée noire envahie la Wallonie et massacre tout le monde, « ça me rappele l’Algérie » dit un soldat en découpant les attributs d’un homme et vidant on chargeur entre les cuisses d’une femme ! Alors que le groupe est totalement détruit à 2 personnes prés un attentat a lieu dans la centrale nucléaire de Creys-Malville qui s’ensuit d’un beau champignon …

Tome 1 – Autonomes

Tome 2 – Mourir à Creys-Malville

Tome 3 – Chooz

 

Next Post

Previous Post

© 2018 Jan Bucquoy

Par Linéale